fbpx

Et si prendre une grande respiration pour chanter nous trompait ? Et si une respiration ample et profonde bousillait nos efforts dans le chant ? Les mythes sont nombreux : “plus je prends une grande respiration, plus je peux chanter fort”, “plus je prends une grande respiration, plus je peux tenir une note longtemps”, “plus je prends une grande respiration, plus je peux soutenir mon son”, “plus je prends une grande respiration, plus je suis prêt à chanter”. Physiologiquement, ça ne tient pas la route. Qu’est-ce qu’une grande, ample et profonde respiration a comme impact sur ma production vocale ? Qu’est-ce qu’elle favorise comme timbre de voix ? À quelles qualités vocales ne rend-t-elle pas service ? Quand l’utiliser et quand il est préférable d’utiliser autre chose ? Répondons à ces questions et voyons comment optimiser notre inspiration pour chanter. https://youtu.be/6ypiip-X20Q

Réchauffement vocal gratuit par ici : https://gymvocal.com/signup-rechauffement-vocal/

Pour plus de contenu, venez me rejoindre dans mon groupe Facebook Estill, entraînement vocal et chant : https://www.facebook.com/groups/250099563212804

https://gymvocal.com

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

©2021 Ève Godin-Rheault - Tous droits réservés | Réalisation de Bonheur en vrac

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Contact

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?