fbpx

Associer pause/silence et inspiration dans une pièce ou une chanson, ou même en parlant, peut causer un défi plus grand dans la gestion du souffle ou du débit de l’air, dans la stabilité du son et dans l’aisance qu’on peut avoir en chantant ou en parlant. Voici 2 questions à vous poser pour vérifier si c’est votre tendance. Inspirez-vous trop souvent ?

Extrait des exemples : Le petit bonheur de Félix Leclerc Lascia ch’io pianga de Haendel serait aussi un bon exemple d’une pièce dont la mélodie est découpée en petits segments et où l’association pause-inspiration pourrait rendre le travail beaucoup plus difficile.

Rappel : retenir votre souffle ferme automatiquement vos plis vocaux. Vous devriez pouvoir rester détendu plusieurs secondes dans cet état.

Défi 4 jours pour améliorer un passage vocal difficile : https://gymvocal.com/inscription-defi-4-jours-pour-ameliorer-un-passage-vocal/

Gymvocal.com

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

©2021 Ève Godin-Rheault - Tous droits réservés | Réalisation de Bonheur en vrac

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Contact

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?